Mécanicien / Technicien

Le mécanicien / technicien diagnostique, entretient et répare le matériel agricole à l’atelier, sur les chantiers ou sur les exploitations des utilisateurs. Il possède une bonne pratique non seulement en mécano-soudure, hydraulique, électricité, mais aussi en moteurs et transmissions.
Le mécanicien / technicien travaille en atelier, généralement l’hiver, pour assurer la maintenance des engins et des matériels, leur réparation et leur entretien. En période de haute activité, notamment de récoltes, son rôle est primordial pour l’avancement du chantier et il peut intervenir de nuit ou en fin de semaine. La réalisation du chantier dépend du bon fonctionnement de la machine dont il est en charge. Il travaille seul ou sous la responsabilité d’un responsable d’atelier et en équipe avec les conducteurs d’engins et peut disposer d’un atelier mobile.

Missions

  • Réaliser les opérations de diagnostic, de maintenance et de réparation des tracteurs et des machines en atelier et en intervention.
  • Préparer et mettre en service les matériels neufs, en effectuer les réglages en vue de leur utilisation optimale.
  • Mettre en état les matériels d’occasion, procéder à leur mise en conformité et à leur mise en service.
  • Appliquer les préconisations des constructeurs, les normes et la réglementation hygiène et sécurité.

Qualités requises

  • Bonnes connaissances techniques et mécaniques (moteur, transmission et boîte de vitesse, hydraulique, électricité, électronique, pneumatique, freinage et organes de sécurité, système informatique).
  • Connaissance des matériels et de leur utilisation.
  • Connaissance du milieu et des techniques agricoles.
  • Aptitude au travail en autonomie comme en équipe.
  • Rigoureux, méthodique, ordonné et organisé.
  • Curiosité et volonté de se former aux nouvelles technologies.
  • Goût pour le contact avec la clientèle.

Evolutions professionnelles

  • Responsable d’Atelier.
  • Technico-Commercial.
  • Reprise d’entreprise.
  • Responsable SAV.
  • Inspecteur technique.

Employeurs

  • Distributeurs.
  • Constructeurs et importateurs de matériels.
  • Entreprises de travaux agricoles et forestiers.
Formations
Bac pro Agroéquipement - Bac Pro
Bac Pro Maintenance des matériels - Bac Pro
BP agroéquipement,conduite et maintenance des matériels - BEPA
BPA TCEEA: Travaux de conduite et entretien des engins agricoles - BEPA
Brevet de Technicien Supérieur Agricole GDEA - BTS
Brevet de Technicien Supérieur Techniques et Services en Matériels Agricoles (TSMA) - BTS
CAP maintenance des matériels - CAP
CAPA métier de l’agriculture - CAP
Titre professionnel Mécanicien(ne) réparateur (trice) de matériels agricoles et d’espaces verts, option machinisme agricole, option parcs et jardins - Titre professionnel
Titre professionnel Technicien (ne) de maintenance d’engins et de matériels – machinisme agricole - Titre professionnel
Licence Professionnelle Mention Maintenance et technologie : systèmes pluritechniques GTEA ou ARE - Licence professionnelle
CS Tracteurs et Machines agricoles: utilisation et maintenance - Certificat de Spécialisation (CS)
Licence Professionnelle Maintenance et Technologie des Systèmes Pluritechniques Parcours Agriculture Connectée - Licence professionnelle
Licence Professionnelle Parcours Agroéquipements et Eco-technologies - Licence professionnelle
Licence professionnelle Maintenance et technologie : organisation de la maintenance - Licence professionnelle
BTM Mecanicien des materiels agricoles - Bac Pro
Maintenance des Matériels Agricoles - Bac Pro
CQP TMMA Technicien de Maintenance des Matériels Agricoles - CQP
Bachelor en Sciences et en Ingénierie Agriculture, Numérique et Technologies embarquées - Licence professionnelle

Témoignage d'un professionnel : Boris Ducornet

Quel est votre parcours ?
J’ai intégré l’entreprise en 1997 en tant qu’apprenti pendant ma formation (CAP, BEP, Bac pro mécanique agricole). J’ai ensuite été embauché en tant que conducteur d’engins en 1999 ce qui m’a permis de prendre en main les engins et comprendre le fonctionnement d’un chantier, avant de devenir mécanicien - chef de chantier.
En quoi consiste votre métier ?
Mon objectif premier est de faire tourner les machines et d’améliorer leur rendement. De mes interventions dépendent la qualité de la récolte attendue par le client et la compétitivité de l’entreprise. Je travaille avec une équipe de 2 à 5 conducteurs d’engins. De juin à fin novembre, je les accompagne sur les chantiers pour le dépannage et le réglage des machines. Ces interventions se font très simplement grâce à l’électronique embarquée et aux nouvelles technologies, auxquelles il faut être néanmoins initié. En hiver, je m’occupe de la révision du matériel. Je contrôle les pièces et décide, avec le responsable d’atelier, de celles qui doivent être remplacées et affecte le personnel nécessaire.
Qu’est-ce qui vous plait dans l’exercice de votre métier ?
J’ai une certaine autonomie pour prendre des initiatives et des décisions au bon moment. J’ai évolué d’apprenti à mécanicien-responsable de chantier et formateur de nouveaux conducteurs d’engins. Aujourd’hui, je suis témoin des évolutions du matériel. Passionné, je prends plaisir à apprendre et comprendre le fonctionnement des machines par moi-même.